Passer au contenu
Älterer Herr im Anzug lachend sitzend vor einem Monitor und die Hände hinter dem Kopf verschränkt

Travailler après la retraite

Trop tôt pour prendre sa retraite
A 66 ans, c’est là que la vie commence, chantait Udo Jürgens à propos de la retraite. Mais vous êtes peut-être loin d’en avoir fini avec le travail? Alors vous devriez clarifier la question avec la rente AVS. Souhaitez-vous la recevoir même si vous travaillez, ou préférez-vous la reporter? Et combien de temps cela va-t-il durer au juste? Nous allons vous éclairer sur le sujet.
Passer du plein temps à l’inactivité totale, c’était avant. Aujourd’hui, la plupart des gens souhaitent effectuer une transition progressive du travail vers la retraite. Environ un cinquième des Suissesses et des Suisses prennent une retraite anticipée, volontairement ou involontairement. D’autres continuent à travailler au-delà de l’âge légal de départ à la retraite. En réduisant progressivement le taux d’occupation sur plusieurs années, la transition n’est pas si abrupte: vous pouvez transmettre de nombreuses années de savoir-faire à la génération suivante tout en développant un précieux travail familial et bénévole.

Ce que vous devez savoir sur le travail après la retraite

Travailler après l’âge légal du départ à la retraite (64 ans pour les femmes, 65 ans pour les hommes) est possible avec ou sans prestations de prévoyance. A l’avenir, la rente AVS et la rente de la caisse de retraite devraient devenir plus flexibles grâce à une anticipation ou un ajournement partiels. Si vous continuez à travailler ou prenez un nouvel emploi après votre départ à la retraite, cela a différentes conséquences sur le montant de la rente AVS, les éventuelles cotisations aux caisses de retraite et la configuration du contrat de travail.

Si vous repoussez la rente AVS, la rente annuelle s’en trouvera augmentée plus tard. Si vous continuez à cotiser à la caisse de pension, vous pouvez augmenter votre capital de prévoyance et économiser de l’impôt. Il en va de même pour le pilier 3a. Vous devez toutefois aussi vous demander pendant combien de temps un ajournement a du sens. Sur quelle espérance de vie pouvez-vous compter?
 
Kahlköpfiger Mann betrachtet eine bunte Plastikrakete auf dem Tisch

Payer les cotisations AVS

Continuez-vous à travailler? Si oui, vous devez alors aussi continuer à payer vos cotisations AVS. Mais uniquement si vous dépassez la franchise de cotisation de CHF 1400 par mois ou de CHF 16 800 par an. Très pratique: si vous avez différents emplois ou employeurs, vous pouvez demander la franchise pour chaque emploi séparément. Cependant, ces cotisations AVS ne permettent plus d’obtenir une rente plus élevée. Votre conjoint n’est pas salarié mais reste soumis à l’AVS? Il ou elle sera alors libéré-e de l’obligation de cotiser si vous versez au moins CHF 1006 par an à l’AVS.

Rente AVS: la repousser

Avec le salaire plus la pension, vous pouvez avoir un revenu plus élevé qu’avant. Dans ce cas, vous devrez payer des impôts plus élevés. Si vous reportez la rente AVS d’une durée pouvant aller jusqu’à cinq ans, vous pouvez éviter cela. Cependant, vous devez demander le report au plus tard un an après avoir atteint l’âge légal de la retraite. Sinon, l’AVS vous verse une rente viagère irréversible. Un report en vaut-il la peine pour vous? La réponse est oui, si vous êtes en bonne santé et que vous prévoyez vivre jusqu’à 86 ans ou plus - ou pour des raisons fiscales. Repoussez la Rente AVS d’un an, et elle augmente de 5,2%. En reportant de cinq ans, c’est 31,5%.
Graphique à colonnes avec effet de l'ajournement dans l'AVS

Continuer à cotiser à la caisse de pension

Si votre employeur est d’accord, vous pouvez continuer à cotiser à la caisse de pension. Sinon, le revenu et la pension conduisent ensemble à des impôts plus élevés. Mais continuer à cotiser à la caisse de pension n’est pas toujours judicieux. Les cotisations d’assurance décès et invalidité ne vous sont d’aucune utilité, puisque vous ne pouvez plus percevoir une rente AI après l’âge légal de la retraite. Si par la suite, vous voulez percevoir une rente de la caisse de pension à la place du capital, vous devez bien regarder le taux de conversion. Il devrait être plus élevé, et donc la rente annuelle aussi. Après tout, si vous continuez à travailler, vous serez à la retraite sur une période plus courte et l’argent n’aura pas besoin de durer aussi longtemps.

Continuer le pilier 3a

Vous maintenez le fonds de pension? Dans ce cas, vous devez continuer à cotiser au pilier 3a. Cependant, vous devez retirer votre avoir au plus tard cinq ans après le départ à la retraite légal. Si vous n’êtes pas affilié à une caisse de pension, vous pouvez épargner au maximum 20% de vos revenus dans le pilier 3a par an, mais pas plus de CHF 34 416 (à partir de 2022).

Raisons de continuer à travailler

Certains ont hâte de prendre leur retraite, d’autres se sentent beaucoup trop jeunes pour cela. La condition préalable est que votre santé le permette. Mais les motivations sont très différentes. Pour certains, les considérations financières sont primordiales, tandis que d’autres valorisent le travail lui-même. Ils veulent être reconnus et se sentir nécessaires ou apprécient l’interaction sociale.

Améliorer la rente

Quiconque travaille plus longtemps et reporte le versement de la rente AVS et des fonds de la caisse de pension bénéficiera plus tard d’une meilleure pension. Dans le même temps, avec le report, vous pouvez éviter de payer plus d’impôts en raison d’un revenu plus élevé composé d’un salaire et d’une pension. Avec un plan de versement de Pax, vous pouvez également optimiser davantage: vous choisissez une combinaison individualisée entre un versement garanti et des placements.

Qu’est-ce qu’un plan de versement?

Laissez votre argent continuer à travailler pour vous après votre départ à la retraite sans sacrifier la sécurité. Nous trouverons une solution personnalisée pour vous!

Rester actif

Avec le salaire plus la pension, vous pouvez avoir un revenu plus élevé qu’avant. Dans ce cas, vous devrez payer des impôts plus élevés. Si vous reportez la rente AVS d’une durée pouvant aller jusqu’à cinq ans, vous pouvez éviter cela. Cependant, vous devez demander le report au plus tard un an après avoir atteint l’âge légal de la retraite. Sinon, l’AVS vous verse une rente viagère irréversible. Un report en vaut-il la peine pour vous? La réponse est oui, si vous êtes en bonne santé et que vous prévoyez vivre jusqu’à 86 ans ou plus - ou pour des raisons fiscales. Repoussez la Rente AVS d’un an, et elle augmente de 5,2%. En reportant de cinq ans, c’est 31,5%.

Transmettre un savoir-faire

Quiconque a travaillé toute sa vie détient une quantité incroyable de connaissances. Surtout dans les secteurs qui manquent de main-d’œuvre qualifiée, les entreprises ont également un grand intérêt à retenir ces détenteurs de savoir-faire. En continuant à travailler à temps partiel ou à temps plein même après l’âge légal de la retraite, il est possible de transmettre les connaissances à la génération suivante. 

Trouver un emploi après la retraite

Où chercher un emploi à 65 ans? Aujourd’hui, les personnes ayant atteint l’âge légal de la retraite disposent de plusieurs moyens pour trouver un emploi dans leur ancienne activité, ou dans une nouvelle. 

Employeur précédent

Il n’est peut-être plus question pour vous d’occuper votre emploi actuel. Que ce soit parce que l’entreprise souhaite une personne plus jeune ou parce que vous souhaitez réduire votre charge de travail. Mais il peut y avoir d’autres postes qui conviennent. Prenez l’initiative suffisamment tôt et postulez auprès de votre employeur avec un nouveau CV un an avant l’âge légal de la retraite. 

Réseau et environnement d’affaires

Ce qui est vrai quand on est jeune l’est aussi plus tard: le moyen le plus simple de trouver un emploi est de passer par son propre réseau ou son environnement privé. Pensez donc à réseauter avec des jeunes assez tôt. La stagiaire d’aujourd’hui pourrait plus tard être votre patronne.

Indépendance

Si vous n’avez encore jamais osé, pourquoi pas maintenant? Avec l’expertise et le réseau professionnel de votre activité professionnelle, le travail indépendant est une option. Vous pouvez apporter votre savoir-faire de manière ciblée et vous concentrer sur ce que vous aimez vraiment. Peut-être à temps partiel – vous avez droit à la rente.

Portails de placement pour retraités

Êtes-vous intéressé par un emploi à temps partiel dans une nouvelle entreprise? Ensuite, vous pouvez utiliser des portails de placement spécialisés pour les retraités, par ex. arbeitsrentner.ch ou rentarentner.ch. L’activité peut être moins exigeante que ce que vous avez fait auparavant. Cependant, si vous souhaitez augmenter les sommes sur votre compte en banque ou valoriser les contacts sociaux, cela peut ne pas être aussi important. Votre quotidien sera assurément plus coloré.

Questions les plus fréquentes sur le travail après la retraite

Combien de temps peut-on continuer à travailler après sa retraite?

Vous pouvez continuer à travailler au-delà de l’âge légal de la retraite. Dans ce cas, vous pouvez différer le versement de votre rente AVS de cinq ans au maximum: vous pouvez donc ne vous faire verser votre rente AVS que plus tard. Mais vous pouvez aussi travailler et recevoir votre rente AVS en même temps.

Que signifie la franchise de cotisations des retraités actifs pour l’AVS? Et quel est son montant?

Si vous continuez à travailler après votre retraite, vous ne devez payer des cotisations AVS que sur une partie de vos revenus. Les salariés ayant atteint l’âge de la retraite ne sont pas soumis à l’AVS à concurrence du montant de franchise de cotisations défini. Concrètement, cela signifie que les cotisations AVS ne doivent être payées qu’à partir d’un salaire mensuel de CHF 1’400.00 ou d’un salaire annuel de CHF 16’800.00. Et seulement pour la partie qui dépasse cette franchise de cotisation.

Mes revenus seront-ils imposés normalement après la retraite?

Oui, vous devez toujours payer des impôts sur tous vos revenus après la retraite.

Quelles-sont les déductions appliquées après la retraite?

Les personnes qui ont atteint l’âge légal de la retraite et qui continuent à travailler continuent de cotiser: à l’AVS, à l’AI et à l’APG. Mais pas à l’assurance-chômage (AC). Cependant, vous bénéficierez d’une franchise de cotisation.

Est-ce que je paie trop de cotisations?

Lorsque vous avez atteint l’âge de la retraite, vous ne pouvez plus percevoir d’allocations de chômage, de sorte qu’aucune déduction ne peut être effectuée pour l’AC. Vous avez droit à la plupart des prestations de l’assurance-accidents, y compris les indemnités journalières. Cependant, une fois que vous avez atteint l’âge de la retraite, vous n’avez plus droit à la rente d’invalidité de l’assurance-accidents: vérifiez si les cotisations peuvent être adaptées. En ce qui concerne l’assurance indemnités journalières maladie, vous devez vérifier si elle couvre également la perte de gain des retraités.

Dois-je être salarié-e ou m’inscrire comme indépendant-e?

Les cotisations à la sécurité sociale des personnes ayant atteint l’âge de la retraite sont relativement faibles pour les indépendant-e-s. Cela concerne surtout les cotisations AVS. Demandez à votre employeur s’il accepterait de vous embaucher sur la base d’un mandat. D’un point de vue fiscal, cela peut être intéressant pour vous.
À 66 ans, vous êtes encore loin de la fin? Alors continuez simplement à travailler. Nos expertes et experts se feront un plaisir de vous conseiller en matière financière.

Tout n’est pas clair ? Notre conseiller vous aide à trouver les réponses aux bonnes questions.

Contact général

N'hésitez pas à nous contacter. Nous sommes là pour vous.
info@pax.ch
+41 61 277 66 66
Du lundi au vendredi
de 08h00 à 12h00
de 13h00 à 17h00
Pax, Société suisse d’assurance sur la vie SA
Aeschenplatz 13
Case postale
4002 Bâle

Téléchargements

Dans notre centre de téléchargement, vous trouverez des informations importantes et des formulaires à télécharger.